Leaderboard Ad

CAF-C2 : Le DCMP délivré in-extremis de la malédiction

Le Daring Club Motema Pembe sort afin, dira-t-on, de sa longue malédiction, qui semblait condamner le club vert et blanc à ne jamais dépasser l’étape de la 16ème de finale, jusqu’à se voir coller l’étiquette moqueur de « 16ème rue », à l’image de l’arrêt de bus portant le même nom sur le boulevard Lumumba à Kinshasa.

En effet, c’est aux tirs au but après avoir concédé à domicile une défaite 1-2 ce vendredi à Kinshasa, que les immaculés viennent de se qualifier pour le tour suivant. Une réponse du berger à la bergère que les soudanais du El Watany ont démontrée au Stade des Martyrs de la Pentecôte, en infligeant aux Congolais du Dcmp la même défaite et sur le même score de 1-2, que ces derniers leur avaient imposés à Khartoum.

Tout a mal commencé pour le Daring qui encaissera le premier but dès la 4ème minute de la partie, une réalisation de l’attaquant soudanais Omar Musa. Heureusement que vingt minutes plus tard, Vinny Bongonga réussira à ramener le score, en égalisant à à la 24eme minute. C’est par ce score d’1 but partout que les deux équipes seront renvoyées dans les vestiaires.

Les deux équipes vont retrouver la pelouse, visiblement avec de grandes ambitions. Mais ce sont les soudanais qui se montreront plus réalistes, ce, après un quart d’heure de la reprise de jeu. El Watani devancera le Dcmp, en marquant le second but, par un une-deux réussi entre Moustapha El Abdallah et Dominique Aboyi, qui permet à ce dernier de faire bouger la cage gardé par l’expérimenté Muko Varel. C’est sur ce score que l’arbitre du match va siffler la fin du temps réglementaire du match en renvoyant les deux clubs à l’épineuse épreuve des tirs au but.

Et c’est grâce aux tirs au but, que les Immaculés du Dcmp vont sortir victorieux de la rencontre, une qualification vraiment in-extremis. Cette victoire permet aux immaculées de se qualifier en 16em de final bis, dernier virage pour aller en phase de groupe de cette 17eme édition de la CAF.

Le président du Conseil d’administration du Dcmp, Vidiye Tshimanga, a de quoi se frotter les mains, pour avoir réussi déjà, avec tout son staff, à faire passer le club cette étape éprouvante, bien que le plus dur est devant.

Theo Liko

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.